Menu
Destiny 2 : L'Esprit Tutélaire
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE
Créer un contenu
heseykmkxvds.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Destiny 2 : L'Esprit Tutélaire /

Test Destiny 2 : L'Esprit Tutélaire du 15/05/2018

Test : Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
PC PS4 ONE
Destiny 2 : L'Esprit Tutélaire
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste heseykmkxvds.com
15 mai 2018 à 12:43:58
13/20

Lecteurs heseykmkxvds.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Partager sur :

Sale temps pour Destiny 2. Depuis plusieurs mois maintenant, le jeu fait râler même les fans les plus fidèles en multipliant les bourdes. Alors Bungie est parti en mission de sauvetage. Cela passe par une pluie de mises à jour et de modifications plus ou moins importantes, et surtout, en ce mois de mai, par la sortie de cette nouvelle extension, L’Esprit Tutélaire. De quoi satisfaire les amateurs avec un peu plus de contenu, et surtout, toujours plus de loot. On ne va pas se mentir, ce n’est pas encore tout à fait cela, mais les choses progressent.

Pauvre Destiny 2, qui après un lancement canon, continue de soulever la grogne des fans. Il faut dire que le titre de Bungie parvient assez miraculeusement à répéter une bonne partie des erreurs de son aîné, tout en perdant certaines qualités qui faisaient l’attrait du premier épisode. Depuis des mois, Bungie écope, tandis que les dizaines de millions de joueurs qui composaient son public s’en vont vers de plus vertes prairies. Cela étant, les efforts commencent à payer puisque depuis plusieurs semaines, ils sont nombreux à revenir, soit pour profiter des dernières mises à jour, soit pour se préparer à l’arrivée de l’Esprit Tutélaire, la nouvelle extension du jeu. Une extension qui a pu bénéficier des retours des joueurs, qui ont semble-t-il été pris en compte par le studio. Enfin, pas tous, hélas.

Un développement bicéphale
Encadré : Il est à noter que cette extension est codéveloppée par Bungie et Vicarious Visions. Vicarious, un studio appartenant à Activision, travaille sur Destiny 2 depuis déjà un moment puisque le studio a pris en charge le développement de la version PC du jeu.

Ra, ra, Raspoutine


En décembre dernier, Bungie s’attaquait à un gros morceau du lore de Destiny : Osiris. Ce mystérieux personnage avait alimenté de nombreuses discussions ces dernières années et forcément, le fait de pouvoir en apprendre plus sur l’Arcaniste et ses mystérieux pouvoirs avait de quoi emballer même les plus sceptiques. La désillusion fut particulièrement amère, avec une histoire peu intéressante et expédiée en quelques heures, dans laquelle on apprenait presque rien. Les missions, mollassonnes, peinaient à convaincre, en dehors de deux cas particuliers, à savoir les missions transformées en Assauts par la magie du recyclage. Pour cette extension, les fans du lore de Destiny avaient des craintes légitimes : que le personnage d’Ana Bray et le passionnant passé de Clovis Bray soient traités de la même manière. C’est exactement ce que fait L’Esprit Tutélaire, à notre grand regret.

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
L'exploration des installations de Clovis Bray rappelle quelques les bons moments passés sur le premier Destiny.

Quelque temps après les événements qui se sont déroulés sur Mercure, votre Gardien intercepte une curieuse transmission et se rend dans le bassin d’Hellas. Sans que l’on ne sache pourquoi, l’Esprit Tutélaire Raspoutine s’y est réveillé et y fait pleuvoir des Warsats, ce qui a eu pour effet d’endommager la calotte glaciaire qui envahit la région, et a libéré au passage une armée de la Ruche. Pire encore, la disparition des glaces a permis à une créature terriblement puissante de refaire surface : Xol, un ver gigantesque vénéré par la Ruche. Les amoureux du lore de Destiny connaissent les Dieux-Vers car ces créatures très anciennes sont les premiers serviteurs des Ténèbres ; ce sont également eux qui ont offert à Oryx et aux autres dieux de la Ruche leurs pouvoirs. Le combat s’annonce donc titanesque, d’autant qu’il se déroule autour d’un vieux complexe datant de l’Âge d’or de l’humanité, rempli de secrets. Enfin, ça c’est sur le papier. Dans les faits, il vous faudra seulement une poignée de missions et environ deux heures pour venir à bout de cette nouvelle campagne. C’est évidemment une véritable déception puisque cela fait deux ans que l’on entend parler des Dieux-Vers et l’on avait hâte d’en apprendre plus sur leur compte. En moins de deux heures, forcément, il n’y a pas le temps d’installer quoi que ce soit. On arrive sur Mars, on suit les quelques consignes d’Ana Bray, et voilà, fin de la partie. On n’apprend presque rien sur Ana, ni sur sa famille. L’Âge d’Or ? À peine abordé. La nature des Dieux-Vers et leur relation aux Ténèbres ? Haha, une prochaine fois peut-être. C’est d’autant plus dommage que, comme Osiris en fait, ces sujets auraient mérité d’être abordés plus en profondeur, dans une extension plus conséquente, comme le Roi des Corrompus sur le premier Destiny. Oui, on avait déjà fait la même réflexion lors de la sortie de Destiny 2 : La Malédiction d'Osiris. Mais si on entend les contraintes rencontrées par Bungie, il va également falloir que le studio comprenne qu’il bâtit depuis trois ans un vaste univers, que de nombreux joueurs en sont désormais passionnés et qu’ils ont donc des attentes, par rapport à ce qui leur est raconté. Il y a trois ans, raconter en quelques missions seulement l’histoire de Cropta, cela ne dérangeait personne : personne ne connaissait vraiment le Prince de la Ruche. Aujourd’hui l’univers de Destiny a bientôt quatre ans, il existe encore de nombreuses zones d’ombre dans l’histoire de la série et les fans ont des attentes lorsque l’on aborde les sujets les plus excitants. Tant que Bungie ne prendra pas en compte ce paramètre, les retours seront négatifs.

Si vous souhaitez une analyse plus poussée, mais donc pleine de spoil, c’est par ici :

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
La Ruche hante les glaces de Mars.

L’Esprit Tutélaire ne tarde pas à décevoir puisqu’il rate à peu près toutes les scènes qui devraient être marquantes. Ainsi, l’introduction de Xol est complètement ratée, à tel point que de nombreux joueurs, votre serviteur y compris, ont pensé pendant un instant que le jeu avait buggé et avait oublié une cinématique. Il manque une vraie scène d’exposition, des dialogues, pour que le joueur comprenne qui est Xol, pourquoi sa présence sur Mars est un problème. Il n’est pas juste un ver monstrueux, c’est un dieu, un être maléfique au savoir infini. C’est à peine esquissé dans le scénario de l’Esprit Tutélaire. Heureusement la scène de la « rencontre » entre Xol et le Gardien est elle plutôt bien réalisée, que ce soit en terme de doublage, d’écriture ou plus simplement de mise en scène. Elle survient juste après le combat contre Nokris, un autre personnage mal développé par Bungie et Vicarious Visions. Ce Prince de la Ruche est connu depuis 2015 et le Roi des Corrompus, on avait donc hâte d’en savoir plus à son sujet. Le jeu ne prend hélas jamais le temps de bien parler de lui et si son apparition ainsi que le combat qui l’oppose au joueur sont l’un des points forts de l’extension, là encore côté scénario, c’est le désert.

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
Le combat contre Xol est assez intense.

D’autant qu’il faut garder en tête que si Cropta avait connu le même sort avec Les Ténèbres Souterraines, l’extension était livrée avec un « vrai » raid et disposait encore du Grimoire. Les joueurs avaient ainsi pu s’amuser à relier toutes les pièces du puzzle pour en apprendre plus sur Cropta. Dans Destiny 2, point de Grimoire, et surtout pas de raid dédié, puisque comme la Malédiction d’Osiris, L’Esprit Tutélaire ouvre une nouvelle zone sur le Léviathan. Contrairement au premier jeu, les raids de l’An 1 de Destiny 2 ne nous permettent pas d’en savoir plus sur autre chose que Calus et son histoire. Il faudra donc aller fouiller dans les descriptions d’armes et d’armures afin d'en apprendre un peu plus.

Certains joueurs estimeront qu’il n’est pas normal que Xol soit battu aussi facilement, idem pour Nokris. Toutefois, en fouillant dans les descriptions susmentionnées, on apprend que Xol était le plus faible des Dieux-Vers, et que Nokris lui-même n’était finalement pas si puissant que cela. Les deux entités s’étaient alliées et il est fort probable que Nokris ne soit pas vraiment mort. Ces éléments sont intéressants mais puisqu’ils ne sont pas expliqués du tout dans le scénario principal, de nombreux joueurs verront là une véritable faiblesse d’ écriture. Comment se fait-il qu’un seul Gardien puisse balayer de la sorte une créature aussi puissante, penseront-ils logiquement. Ces réponses, elles existent mais pour les avoir, il faut fouiller. Vu l’état d’agacement des fans de la licence, on doute qu’ils aient tous une telle patience. Même si, dans les faits, le premier Destiny, avant le Roi des Corrompus, fonctionnait déjà de la même manière.

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
On aurait aimé en apprendre plus sur Ana Bray et sa famille. Il faudra se pencher sur les descriptions des armes et de certains objets découverts en jeu.

Malgré cette première déception, on gardera quelques bons souvenirs de cette petite campagne, qui a certes plein de défauts, mais aussi quelques solides qualités. Certaines scènes sont réussies et les combats sont souvent assez intenses. Les nouvelles unités de la Ruche, comme les Snipers ou les Chevaliers portant un gros bouclier, obligent les joueurs à approcher les combats d’une nouvelle manière. Mieux, on retrouve dans cette extension l’aura de mystère qui entourait le premier jeu, parce qu’elle aborde de nombreux sujets en restant, volontairement ou non, dans le flou. Elle renoue avec ce sentiment de nostalgie, inhérent à Destiny, en caressant du doigt le glorieux passé de l’humanité, en dépliant sous nos yeux les vestiges de la présence de l’homme sur Mars.

Une Mars, et ça repart

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
Les installations désertes de Clovis Bray rappellent quelques bons souvenirs.

Et ça, c’est possible grâce à l’aire de jeu conçue par Bungie et Vicarious Visions. La Malédiction d’Osiris nous avait fourni une nouvelle planète, Mercure, cependant la zone visitable était d’une taille ridicule. Ici, le bassin d’Hellas est autrement plus intéressant. D’une parce que l’endroit est particulièrement beau. Il joue avec le contraste des couleurs rouges orangées de la planète, et le bleu et blanc des glaces polaires ; on retrouve cette science qu’a Bungie pour donner vie à des endroits qui sont pourtant complètement morts, et susciter chez le joueur ce sentiment de nostalgie si particulier. En outre, la zone explorable est plutôt grande, et multiplie les zones secrètes et les petits indices à découvrir ici et là. Bien sûr, l’extension accueille de nouvelles Aventures et Secteurs Perdus, mais c’est surtout dans le level-design et la façon dont est composée la zone que l’on prend du plaisir à explorer le bassin d’Hellas.

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
Cette belle épée exotique vous fait envie ? Il va falloir jouer un moment.

On retrouve l’envie de fouiner et de visiter chaque recoin de la map. Et pas en vain. Il existe plusieurs quêtes secondaires dans cette extension, qui renoue avec le glorieux passé de Destiny. Vous vouliez des raisons de farmer ? L’extension va vous en donner. D’autant que ces quêtes donnent accès à des armes exotiques très, très intéressantes et l’on ne peut que vous conseiller de prendre votre temps, et de chercher à les terminer par vos propres moyens, sans passer par YouTube et les différents guides qui existent déjà. Il va falloir suivre soit les indications qui figurent dans votre journal de quêtes, soit fouiller. Et découvrir cela par vous-même. C’est extrêmement plaisant, et à vrai dire on a pendant un temps retrouvé la sensation procurée par le Roi des Corrompus, lorsque l’on arrivait à bord du Cuirassé, qui regorgeait de secrets. Il y en a moins, ici, mais clairement, les développeurs ont plutôt assuré. Au moment où ces lignes sont écrites, plusieurs quêtes secrètes ont été découvertes par les joueurs, sans que l'on sache encore comment y accéder.

Fais moi mal

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
L'extension apporte trois nouveaux assauts. Deux sont directement tirés de la campagne et le troisième est une exclusivité PlayStation 4.

Pour que le farm ne soit ni trop répétitif, ni trop soporifique, Bungie et Vicarious Visions ont eu la très bonne idée de corser le challenge. Le niveau de Lumière maximal a été augmenté et les activités comme les Assauts épiques démarrent à 350 de Lumière, ce qui surprend un peu, la première fois. Cela faisait un petit moment que l’on avait pas été aussi surpris par le challenge que nous opposait Destiny 2. Néanmoins, cela ne durera pas puisqu’en quelques jours seulement, nous avons atteint assez rapidement le niveau 347 ; le level cap se situant à 380 (385 avec les mods), on a encore une belle marche de manœuvre et puisque Bungie a décidé de limiter les moyens de monter rapidement en Lumière, il va falloir surveiller les reboots du mardi et les jalons qui les accompagnent, et surtout farmer les activités les plus exigeantes, comme les Raids ou le Jugement des Neufs. Une bonne chose, donc, car jusqu’à présent dans Destiny 2, atteindre le level cap était beaucoup trop facile.

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
En activant l'un de ces piliers, les joueurs réveillent l'enfer.

Ce rehaussement de la difficulté du jeu se matérialise également par la présence d’une nouvelle activité PvE, appelée Protocole Escalation. Cette activité peut être lancée à différents endroits sur Mars, et vous impose de triompher de sept vagues d’ennemis de la Ruche, avant de toucher une récompense. Chaque vague se termine par un boss particulièrement coriace, et le temps est limité. Cela rappelle bien entendu la Cour d’Oryx ou la Forge des Archontes, mais… en mieux, en fait. D’une parce que le challenge est vraiment là : avec un niveau de Lumière minimal de 370, autant dire que même le plus petit des Esclaves de la Ruche est en mesure de vous coller une raclée mémorable. Ensuite parce que chaque semaine, le Protocole Escalation proposera un boss final différent, et donnera accès à une arme unique. Ces armes disposent de perks elles aussi uniques, de quoi susciter l’intérêt des joueurs en quête de l’arme ultime, que ce soit pour le PvP ou les autres activités PvE. C’est là que L’Esprit Tutélaire réussit parfaitement sa mission : il ressuscite le plaisir du farming, du loot et des combats exigeants qui semblait disparu de Destiny 2, et ce depuis sa sortie.

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception

Un mini-raid de plus

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
Le jeu recommande 370 de Lumière mais dans les faits, une escouade de bons joueurs à 360 de Lumière peut s'en sortir.

Bien évidemment, L’Esprit Tutélaire apporte un nouvel antre de raid, un mini-raid similaire dans sa longueur au Dévoreur de Monde. Cette fois-ci, point de Vex et d’Hydre gigantesque, mais une nouvelle faction de Cabals qui tentent de prendre le contrôle du Léviathan, et surtout de nouveaux puzzles. Sans trop en dire sur le sujet, sachez qu’il a fallu un peu plus de 6h à la première équipe pour boucler la Flèche d’étoiles, qui a surpris les meilleurs joueurs du monde par sa difficulté. Forcément, le niveau de Lumière minimal requis (370) est assez élevé et personne ne l’avait encore atteint au moment de lancer l’aventure, ce qui compliquait les choses. Toutefois, la structure des combats rend la tâche particulièrement compliquée et même avec un bon niveau, triompher de la Flèche d’Étoiles ne sera pas chose aisée. Ce nouvel antre est donc un bon ajout à l’expérience globale de Destiny 2 mais forcément, là encore en faisant la comparaison avec le premier jeu, on pourra regretter que 8 mois après la sortie du jeu, Léviathan soit le seul véritable raid de titre.

Destiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déceptionDestiny 2 - L'Esprit Tutélaire : une extension entre espoir et déception
Mise à jour 1.2.0
La sortie de la seconde extension de Destiny 2 marque également la mise en ligne de la mise à jour 1.2.0, qui fera probablement date dans l’histoire du jeu. En effet, elle apporte son lot de nouveautés, et certaines étaient attendues de longue date. Parties privées, modification des armes exotiques, roue d’emotes personnalisables (enfin !), système de ranking pour le PvP, il y a à boire et à manger mais là encore, comme la précédente mise à jour, les choses vont dans le bon sens, en adéquation avec les revendications des fans. Ces nouveautés, notamment la refonte des armes exotiques, donnent une saveur toute particulière à L’Esprit Tutélaire.
Les notes
+Points positifs
  • Le bassin d'Hellas, sur Mars, une zone agréable à explorer
  • Du challenge, enfin !
  • Le Protocole Escalation
  • Pas mal de secrets et de quêtes secondaires
  • Plusieurs raisons valables de farmer
-Points négatifs
  • Le scénario, expédié
  • Les personnages maltraités
  • La mise en scène complètement ratée par endroits
  • Huit mois après la sortie du jeu, on aimerait bien avoir un nouveau raid, un vrai.

L’Esprit Tutélaire est décevant à bien des égards mais pourtant, on ne peut s’empêcher de penser que tout ce que l’on y a vu est encourageant. Bungie répète certaines erreurs et continue de maltraiter son lore, dans le même temps qu’il a su répondre à certaines attentes des joueurs. L’extension renoue avec certaines des plus grandes qualités de Destiny, en fournissant une épreuve PvE exigeante mais valorisante, et plusieurs raisons valables de farmer pour looter armes et armures qui en valent la peine. De quoi espérer le meilleur pour la suite des événements. Rendez-vous en septembre prochain donc, pour la grosse extension qui devrait lancer l’An 2 de Destiny 2.

Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste heseykmkxvds.com
15 mai 2018 à 12:43:58
13/20
Lecteurs heseykmkxvds.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Mis à jour le 15/05/2018
PC PlayStation 4 Xbox One Action FPS Activision Bungie
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : MotoGP 18 : de belles promesses mais quelques doutes
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Days Gone : Welcome to Zombieland sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Mario + Lapins Crétins : Le DLC Donkey Kong qui frappe fort sur Switch
    SWITCH
Derniers aperçus
heseykmkxvds.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Black Ops IIII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Spider-Man
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce